Et l'ombre de ta peau contre les lambeaux de la mienne persiste tandis que le sommeil s'enfuit.

Il n'est pas trop tard, la nuit est toujours là  - elle étincelle aux fenêtres et se glisse entre les draps - alors peut-être n'est-il pas trop tard pour ne pas croire au mensonge.

Cette fois.